Oui au coaching !

Portrait de Chantal Calatayud

Pour certains, le coaching n'est qu'un effet de mode plutôt lucratif pour les professionnels de cette discipline. Je ne suis pas du tout d'accord avec cette idée car le coaching apporte une aide sérieuse et efficace au coaché, aide qui repose sur un processus que les Américains ont saisi depuis longtemps : fortifier les points forts de l'individu ! Il est dommage que l'Éducation nationale fasse en règle générale quasiment l'inverse... Prenons l'exemple d'un élève hermétique aux mathématiques et dont la moyenne dans cette matière se situerait aux alentours de 6. Le résultat obtenu grâce à des cours particuliers ne sera que très médiocre et l'élève, malgré sa bonne volonté, aura dépensé une énergie phénoménale pour tenter une mise à niveau, illusoire la plupart du temps. Bonjour l'échec scolaire et ses conséquences ! Pourtant, ce même élève - et c'est une certitude - possède des capacités dans un autre registre dans lequel il sait tout au fond de lui qu'il pourrait véritablement exceller grâce à une reconnaissance et à un soutien de son don (tout un chacun est détenteur d'un don). Il y a au moins quatre avantages à fonctionner ainsi : un jeune renarcissisé, les contours favorables de son avenir professionnel, des parents rassurés, un bon climat à la maison... Mais il n'est jamais trop tard... Et les coachés adultes ont bien raison de revoir leur copie !

Catégorie : 

Commentaires

Portrait de Gilbert

Je suis, mais alors 400 % d'accord avec votre blog, Chantal. D'ailleurs, si je n'avais pas eu cet état d'esprit je n'aurais jamais pu tenir longtemps avec les élèves qu'on me confiait. Des élèves qui avaient tout faux pour l'Education Nationale, mais chez qui je m'évertuais à trouver le moindre point positif, aussi caché soit-il. Oui, je suis pour cette forme de coaching dont vous parlez. Le coaching est critiqué surtout par des personnes qui ont le jugement facile et qui feraient bien d'accepter d'être coachés eux-mêmes. Mais sans doute se pensent-ils au-dessus de la masse, sauf qu'ils ne proposent rien à la place... Le Français n'est-il pas un râleur par essence ? Non les Américains n'ont pas tout faux non plus !!! Merci pour cette réflexion et vive le coaching !

Portrait de Joseph.Coach

Je vous remercie , Chantal Calatayud, pour ce blog plein de bon sens. Un coach qui est  sa place désire avant tout aider son consultant à progresser dans ses potentialités. C'est sûr, je prêche pour ma paroisse ! Le coaching n'est pas une solution unique, en revanche il a sa raison d'être lorsqu'il rencontre le désir d'épanouissement du Coaché. Oui les américains ont de bonnes idées, pour avancer mieux vaut prendre appuie sur ses réussites. N'est ce pas ce que l'enfant fait naturellement lorsqu'il apprend à marcher, à sa façon ?

Portrait de Gilbert. R. Psychanalyste

Je dis aussi oui à cette forme de relation d'aide. Tout d'abord parce qu'elle ne fait pas d'un apparent échec une tare. Le coaching vu sous cet angle s'apparente quelque peu à la démarche analytique dans la mesure où il ne s'attaque pas directement au symptôme et se garde de le faire grossir. S'acharner sur un point négatif ne ferait en fait qu'augmenter les résistances. Aller chercher les talents libère, au contraire, les pulsions de vie. Ces professionnels ont donc toute leur place dans le panel des métiers dont l'objectif est d'aider à ce que des personnes se sentant en échec sortent de l'impasse...

Portrait de Cécile. G.. Psychanalyste

Cela me fait penser à Albert Einstein qui disait : " Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson à sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu'il est stupide ". 
Ce qui est important, c'est de sécuriser ce premier pas et pour cela, l'enfant doit croire en lui, en ses capacités. En allant chercher, le domaine de prédilection de chacun, le coach vient jouer ce rôle : il sécurise et permet au coaché de trouver son milieu naturel.

Portrait de Charles

Merci pour la transmission de cette citation d'Einstein, Cécile. G., elle parle toute seule. Heureusement que j'ai rencontré sur ma route un prof de guitare basse qui a été un véritable coach pour moi qui n'était visiblement pas à ma place sur les bancs de l'école....

Portrait de Cécile

D'accord avec vous Charles, cette citation est sublime...

Portrait de Younes

Dans ma formation de manager, j'ai eu à faire lors d'un stage à un coach de vie qui m'a marqué. Il avait tout à fait cette approche. Et comme par hasard, j'ai vu sur un reseau social une citation du bon sens transmise justement par Signes & sens qui va tout à fait avec ça :

Citation du bon sens |

Nous devons chercher l'opportunité dans chaque difficulté, au lieu d'être paralysé à l'idée de la difficulté de chaque opportunité. Walter E. Cole.

Portrait de Michèle

Cette expression mise en titre et que vous écrivez entre parenthèse, chère Chantal Calatayud, me renvoie à un article que j'ai récemment lu sans Signes & sens. Et comme j'ai appris à insérer un lien, je ne résiste pas au plaisir de vous le transmettre. Il suffit de cliquer sur les mots verts (rires) pour y avoir accès : " Comment identifier son don "

Portrait de Rosie

Je ne sais pas si mon post sera judicieux. En lisant ce blog sur le coaching qui permet de mettre en avant en valorisant d'autant plus les points forts de tout un chacun... Je pensais, que c'est sûrement quelque chose que l'on tente de faire plus ou moins adroitement en tant que parent avec ses propres enfants... Mais que nos propres complexes nous jouent aussi bien des tours... En faisant appel à un coach, on se tourne vers quelqu'un qui ne sera pas impliqué, dans ce cas, sur un plan "émotionnel et affectif".

Portrait de Jean

Les outils utilisés par un coach sont diverses ét variés. Dans l'entreprise où je travaillais, nous faisions régulièrement appel à des coachs. ils apportaient beaucoup d'outils utilisables aussi bien au niveau relationnel que de la performance professionnelle (ce qui va d'ailleurs de pair). On aurait effectivement tort de s'en passer, quel que soit le cursus scolaire que l'on ait suivi.

Portrait de Sofy

J'étais venue il y a quelques semaines pour demander l'avis des fidèles foromers, toujours éclairés (et c'est sincère !), à propos de mon fils et à son envie de faire appel à un coach, pour passer son permis de conduire, pour lequel il avait échoué plusieurs fois. Résultat, il a eu plusieurs entrevues avec ce coach avant la date de l'examen, et a réussi son permis de conduire... Pour moi, qui pouvait douter auparavant du bien fondé d'un tel accompagnement... Je suis maintenant convaincue !

Portrait de nanou-69

Je n'ai jamais eu affaire à un coach mais votre témoignage dit tout, Sofy. Merci.

Portrait de Igor.P

J'ajoute mon petit témoignage à celui de Sofy...

je suis artisan menuisier et cela faisait plusieurs mois que j'envisagais de refaire mon site internet ( j'ai une formule qui me permet de pouvoir le modifier seul ). je n'arrivais néanmoins pas à le faire car mes idées étaient confuses, je ne savais pas par où commencer ni vers où aller. Un matin en surfant justement sur internet je suis tombé sur le site internet d'un coach, pas spécialisé en informatique du tout, que j'ai alors solicité pour m'aider dans mon projet. 

Je peux vous dire qu'avec sa méthode bien concrète je me suis rendu compte de possibilités que j'avais enfouies en moi. Ça a carrément bouster ma créativité et bien renarcissiser comme vous dites. J'ai modifié le contenu de mon site internet en une journée après seulement trois séances de coaching. Ce que je voulais aussi préciser, c'est que ça m'a donné aussi une impulsion pour me remettre en mouvement dans mon travail ! 

Alors merci au coaching.

Portrait de Lakshmi

Le témoignage d'Igor est très intéressant. Savoir comment s'y prendre pour atteindre un objectif que l'on s'est fixé n'est pas toujours facile. Je suis certaine que ces professionnels ont toute leur raison d'être sur un côté pratique.

Portrait de Sylvie-0570

Reconnaissons tout de même que la France (notamment dans le registre sportif) a globalement compris maintenant l'intérêt de booster les belles qualités humaines, plutôt que de s'occuper des failles, et qu'elle avance bien dans cette réaction quasi didactique... À la longue, ça ne peut être que porteur pour l'individu concerné dans une perspective de renforcement de l'estime de soi, avec inévitablement d'excellents résultats à la clé.

Portrait de Gilbert

Entièrement d'accord avec vous, Sylvie. Le coaching était un terme réservé autrefois au sport. Il commence sérieusement à concerner toutes les sphères de l'existence, évoluant vers le concept de " coaching de vie ". Et je trouve effectivement que c'est une excellente chose.

Portrait de cricri

C'est sûr que si lorsque j'étais jeune maman, j'avais connu cette méthode, j'aurais moins " martyrisé " nos filles, toutes les trois nulles en maths ! Mon mari, alors professeur de philo (!!!), a commis les mêmes erreurs que moi avec elles : cours particuliers, acharnement parental, punition devant les notes catastrophiques dans cette matière... Mais, à notre décharge, nous avions un héritage éducatif un peu lourd sur les épaules que nous avons continué à appliquer bêtement. Aujourd'hui, j'ai beaucoup de regrets d'avoir fonctionné ainsi sans avoir compris que leur potentiel se situait en dehors des mathématiques... 

Portrait de Gilbert. R. Psychanalyste

L'exemple de Cricri montre, s'il en était besoin, qu'il n'existe pas d'éducation parfaite. Nous sommes tous soumis à un héritage éducatif. L'essentiel consiste à en prendre conscience. Quant aux regrets, cela ne sert à rien de s'y attarder. L'important étant de vivre avec son temps et de reconnaître qu'il y a des choses qui évoluent dans le bon sens, justement en reconnaissant nos erreurs du passé, sachant que ce qui est fait est fait et que nous le referons plus. C'est aussi le sens positif de toute erreur !

Portrait de Louis

Depuis que je suis inscrit sur les forums, je vais régulièrement surfer sur le site de Signes & sens. A la rubrique citations, j'ai découvert celle-ci qui me paraît fort appropriée aux réflexions concernant l'erreur :

 " Tout le monde a droit à l'erreur. L'erreur devient échec quand on persiste dans l'erreur. " Philippe Morendo.