Psycho & Coaching

Portrait de Chantal Calatayud

Ils ne savent pas qu'ils ne savent pas !

Les vingtenaires, les trentenaires, les quadragénaires - pour la grande majorité d'entre eux - ne savent pas qu'ils ne savent pas... Un exemple : parlez-leur de la difficulté orthographique de la conjugaison des verbes à la forme pronominale ou de celle qui concerne le mode subjonctif ou même, plus simplement, de la spécificité des accords. Ils sont interloqués, voire offusqués (!) que...

Portrait de Chantal Calatayud

Les conditions indispensables pour faire du temps son associé le plus fiable

Le temps est impalpable et subjectif. Il est déroutant dans la mesure où l'être humain peut ressentir des variations temporelles incompréhensibles. Ainsi, une semaine d'hospitalisation semble beaucoup, beaucoup plus longue qu'une semaine passée dans un agréable club de loisirs. Il s'agit pourtant de la même durée avec, dans cet exemple, 7 fois 24 heures, soit 168 heures...

Portrait de Chantal Calatayud

L'addiction sexuelle

Avec le film contesté et contestable par beaucoup de ceux qui l'ont vu - " Welcome to New York " - revient largement sur le devant de la scène le problème de l'addiction à la sexualité.
La dépendance sexuelle se manifeste par l'impossibilité de contrôler sa sexualité et les limites inhérentes à ne pas dépasser, en particulier vis-à-vis d'un ou d'une...

Portrait de Chantal Calatayud

Quitter la culpabilité injustifiée

Entre autre inconvénient, la culpabilité infondée est mauvaise conseillère. D'où la nécessité de sortir de ce magma qui engloutit chaque jour davantage. Cette émotion, qui appartient au registre de la moralité quand elle a sa raison d'être, c'est-à-dire si faute il y a, est une manifestation psychologique normale ; un processus de réparation se met alors en place en fonction de la gravité de l'erreur. En revanche, la culpabilité devient...

Pages

S'abonner à Psycho & Coaching