On les appelle des médiums-thérapeutes...

Portrait de Lucile Biraud

... Et c'est parfaitement justifié ! Car, si ces professionnels de l'invisible possèdent une capacité intuitive exceptionnelle, ils n'en sont pas moins de fins psychologues. Et Dieu sait s'ils sont utiles...
Explications.

Dans ce monde où l'ère de la communication se développe à une vitesse vertigineuse, il est surprenant de constater la solitude qui semble gagner - et qui gagne d'ailleurs - du terrain, chaque année davantage. En témoignent les chiffres croissants de suicides attribués souvent et à tort à la pression professionnelle. Ne nous leurrons pas : la nécessité du rendement, la compétitivité ont toujours sévi. Seuls les moyens d'action étaient différents. Nous avons juste oublié que les employés - tous secteurs confondus - voire les chefs d'entreprise, étaient soumis à rude épreuve eux aussi... Mais, curieusement, il y a quelques petites décennies à peine, les gens parlaient et donnaient l'impression de se faire entendre et comprendre. D'accord, il y avait la caricature du pater familias ou du patron au profil d'ours mal léché mais c'étaient des exceptions. Il a même fallu créer une Fête des voisins annuelle pour que des personnes vivant dans un même immeuble ou dans un même quartier se saluent ! Il est certain que les familles ayant explosé et étant en grande partie disséminées, ce contexte ne facilite pas le rapprochement et les échanges. Les psys en savent quelque chose, eux qui voient leur salle d'attente ne jamais désemplir. Cependant, toutes les méthodes psychologiques, aussi efficaces soient-elles, demandent un travail de fond et de longue haleine qui commence par revisiter le passé. Or, il peut y avoir une situation d'urgence et c'est là où les médiums-thérapeutes interviennent...

Les ésotéristes abordent leurs consultants au niveau de leurs difficultés du moment, épreuves qu'ils relient à leur avenir dans lequel elles ne pourront plus exister puisque tout change en permanence. Leurs interprétations positives sont donc, de fait, autant qualitatives qu'authentiques mais aussi thérapeutiques de par le message qu'elles délivrent toujours : l'assurance incontestable de la dissolution des problèmes du présent quels qu'ils soient. Les médiums-thérapeutes sont, par voie de conséquence, les messagers atypiques d'une évidence salvatrice qui peut se résumer au fait scientifique que demain est un autre jour ! En outre, ils travaillent essentiellement sur un grand principe de vie, fort bien formulé par l'écrivain Steve Chandler, principe fondamental selon lequel " notre influence grandit au moment où un rêve futur se transforme en une action présente ". C'est ainsi que les médiums-thérapeutes assouplissent la cuirasse de leurs consultants qui, reprenant confiance en leur chemin et en leur devenir, guérissent de leurs angoisses actuelles qui étaient pourtant appelées à disparaître. Mais encore fallait-il une médiation pour le leur signifier et les en convaincre...

Commentaires

Portrait de Soso

Votre blog m'a passionnée par l'approche particulièrement inhabituelle, et donc intéressante, que vous avez de l'ésotérisme. Ce que vous développez m'est apparu soudainement logique mais surtout vous venez de m'ôter des a priori sur cette profession dont je me faisais une représentation péjorative...

Portrait de Gilbert. R. Psychanalyste

Votre texte, Lucille, est parfaitement articulé. Je confirme tout ce qui  y est dit, en ma qualité de psy. J'en profite pour signaler l'étroitesse d'esprit - à mon sens - de certains confrères qui prennent de haut, voire fustigent l'ésotérisme. C'est oublier un peu trop rapidement que Sigmund Freud, Car Gustav Jung et bien d'autres, connus ou inconnu, s'y sont intéressés et s'y intéressent chacun à leur manière. Pour ma part, je suis en lien professionnel avec une voyante qui reconnaît mon travail comme je reconnais le sien. Pour le plus grand bien de ceux qui font appel à nos compétences respectives, différentes mais ô combien complémentaires.