Préparer et réussir un thé sérénité...

Portrait de Carole Vallone

On ne vante plus les mérites du thé en terme de santé. Mais si les Orientaux ont su convaincre les Occidentaux des caractéristiques exceptionnellement et potentiellement bénéfiques de cette boisson, beaucoup encore ne savent pas la préparer pour que ses atouts agissent efficacement sur l'organisme. Il y a une raison majeure à cette lacune.

Le problème ne se situe pas du côté de la théière, la commercialisation de ce récipient étant maintenant très au point en proposant des modèles fort bien adaptés. En revanche, où le bât blesse généralement, c'est en ce qui concerne le température de l'eau qui mérite pourtant une grande attention. Trop élevée, elle peut littéralement " casser " le thé et détruire la subtilité de ses arômes. Ainsi, chaque sorte de thé demande à ce que soit respectée une température de l'eau adéquate pour que les saveurs soient libérées sous le sceau de l'harmonie.

Petit tour d'horizon sur les particularités de la chaleur de l'eau à surveiller impérativement...
. Le thé noir apprécie une température de 90°, voire 95° : il s'agit de " l'eau souriante ".
. Le thé vert adore une température de 80° : c'est " l'eau enthousiaste ".
. Le thé blanc requiert une température de 70° : on l'appelle " l'eau attisée ".

Ces précisions peuvent donner l'impression d'une certaine complexité pour obtenir un résultat conforme à chaque type de thé. En fait, il n'en est rien : une fois les trois qualificatifs mémorisés et intégrés, l'expérience prend le pas et guide, assurant une préparation " zéro défaut ", et donc une dégustation génératrice de sérénité et de " zénitude "...

Commentaires

Portrait de Ludo_437

Grand amateur de thé, je ne connaissais pas toutes ces nuances. Je croyais qu'il fallait que l'eau soit simplement frémissante pour que ce breuvage soit excellent. Je comprends mieux pourquoi maintenant je ne retrouvais pas toujours dans ma tasse, à la maison, les arômes des thés servis dans des salons de thé vraiment spécialisés (parce que là aussi il y a salon de thé et salon de thé !) quand je les prépare moi-même et avec les mêmes catégories...

Portrait de Sylvie-0570

J'aime beaucoup le thé, surtout le thé noir. Quand j'ouvre un paquet, je le hume les yeux fermés et je suis littéralement transportée émotionnellement... Mais je voudrais vous signaler (ça peut rendre un petit service) que depuis que j'ai opté pour une théière en terre, je trouve que les arômes sont décuplés. On dit d'ailleurs que ce récipient particulier, grâce à son matériau, garde la mémoire des nombreux thés précédents qu'elle a accueillis... Toujours est-il qu'il y a une grande différence au niveau des saveurs.

Portrait de Jean

Je comprends mieux pourquoi les japonais, pratiquant le Zen, ont instauré la cérémonie du thé, véritable méditation où tous les gestes de préparation doivent être d'une précision rigoureuse...

Portrait de Mélanie

Ma mère est une grande consommatrice de thé depuis longtemps ! D'ailleurs à Noël dernier, je lui ai offert tout un assortiment de "grands crus". J'avais trouvé ça sur Internet, sur un site spécialisé en thé, café, tisane... Je confirme à Sylvie que l'utilisation d'une théière en terre, c'est une super idée pour offrir à ma mère ! Je crois me souvenir, que sur le site auquel je fais allusion, ils vendent également des théières de toute sorte... Mais là, ce sera pour son anniversaire... Ça tombe bien d'ailleurs, c'est bientôt et je n'avais aucune idée... A plus ! Je file sur le site faire ma commande !

Portrait de yamina.174

Mon petit apport personnel mais plus psychologique que pratique parce que tout le monde semble être au point côté qualité dégustation et matériel adéquat...
Une dimension que j'apprécie dans le thé, c'est que cette boisson magique enlève tout vague à l'âme. Quand je ne vais pas bien, je me prépare un thé. Mais pas à-la-va-vite... Un joli plateau, ma superbe théière en argent (héritage de ma grand-mère adorée), une très belle tasse et sa sous-tasse en porcelaine (service que je me suis offert avec mes sous !), le sucrier... Enfin, comme vous le voyez, le vrai cérémonial mais qui ne prend pas de temps : je mets tout en place pendant que l'eau chauffe... Mais je reviens à mon idée première : le thé crée une atmosphère unique autour de soi et en soi qui enlève idées noires, morosité... Je pense que c'est pour cette raison qu'il est si bien accueilli aussi lors d'une réunion conviviale. Le thé est un breuvage hospitalier qui sent bon l'amitié...

Portrait de cricri

Quant à moi, je réussis le thé depuis que je le prépare dans une théière en fonte. Je crois savoir que les Japonais aiment le servir aussi depuis le 17ème siècle dans ce type de matériau. Du moins c'est ce que j'avais lu sur la notice explicative qui accompagnait la théière lorsque je l'ai achetée. Je pense de toute façon qu'il faut avoir un coup de cœur pour un modèle de théière et qu'il n'existe pas de règle absolue. Si on aime l'objet, on aimera l'utiliser et la magie opèrera...